Gravelines Aviron monte d’une marche à l’échelle nationale et internationale

Le Huit sénior femmes en argent au Championnat de France Sprint

A l’occasion du championnat national sur 500m organisé début octobre sur le futur stade nautique des prochains jeux olympiques, le collectif féminin s’est illustré en remportant la médaille d’argent. Le club surfe depuis quelques saisons sur une belle dynamique de ce collectif, et ce dernier championnat « rivière » de la saison a confirmé cette vitalité. Deux « huits » féminins étaient engagés. Le second équipage finit 13ème en remportant la finale C, alors que le premier prend la 2ème place en finale A. Soit une marche supplémentaire franchie sur le podium par rapport à 2021 ! Kat Nowakowski, Alizée Sengier, Rose Devillard-Coustre, Sacha Muteau, Orlane Porquet, Océane Porquet, Maya Goessens, Rachel Mazzolini barrées Eléa Decamp s’intercalent donc entre les clubs de Nantes et Bergerac. A noter les 7ème et 20 ème place des garçons en deux sans barreur composés respectivement de Quentin Dubois/Emilien Deroo et Erwan Nion/Matias Bouchard.

Première médaille mondiale en aviron de mer pour les séniors garçons

Si le collectif féminin est un groupe pourvoyeur de médailles sur ces dernières saisons, les séniors hommes sont quant à eux devenus une « valeur sûre »  en aviron de mer à l’échelon national. Titré champion de France en quatre barré au printemps dernier, l’équipage a participé au Championnat du Monde du 7 au 9/10 à Saunderfoot (Pays de Galles). Après un tour qualificatif passé à la 4ème place de leur série dans des conditions calmes, Adrien Decriem, Xavier Morelle, Julien Barbeau, Frédéric Loorius barrés par Julie Silly réalisent l’exploit d’accrocher un podium en final avec un vent et une houle plus favorables pour eux. Alors que l’entame de course ne pouvait pas plus mal se dérouler avec 2 avaries techniques dès le départ, la suite du parcours qui comprend 4kms sera marquée par une remontada les amenant de la 18ème à  la 3ème place. Course remportée par les internationaux britanniques dont certains étaient finalistes aux Jeux Tokyo. Les espoirs italiens de Saturnia s’emparent eux de la médaille d’argent alors que les portugais et égyptiens se voient privés du bronze par l’équipage nordiste ! Comme chez les filles, une équipe ne peut se préparer avec le « compte juste », et Christophe Charlemagne a largement contribué au résultats en « complétant » régulièrement l’équipage. Il finit de son côté 2ème en petite finale derrière le géant néerlandais Stenman soit un top 20 mondial en solo !

SHARE IT:

Comments are closed.