Les Championnats de France indoor à Coubertin du 7 février 2015 vécus et racontés par Frédéric Loorius.

Les Championnats de France d’aviron Indoor avaient lieu au Stade Pierre de Coubertin ce samedi 7 février 2015 à Paris. Ce format de compétition existe depuis une vingtaine d’années mais l’an dernier et avec l’essor de cette discipline la Fédération a souhaité utiliser cette épreuve pour décerner des titres de Champion de France. En individuel (1 rameur sur 1 ergomètre), ces championnats ont décerné 24 titres nationaux déclinés de la façon suivante : 15-16  Cadet (pas de cat. de poids) / 17-18  Junior (pas de cat. de poids) / 19-29  Elite / 30-39 / 40-49 / 50-59 / 60-69 avec à chaque fois H & F et 2 catégories de poids (- ou + 75kgs chez les H & – ou + 61,5 kgs chez les F).

Egalement 6 titres décernés sur les handicaps différents et les challenges collèges – lycées et universitaires qui remportent un succès grandissant au niveau national.

Cette épreuve correspond aussi à la  2ème évaluation physique de ce genre dans la saison qui permet de mesurer les progrès 2 mois après le 1er et qui se situe en amont de la préparation en bateaux courts où les épreuves s’enchaînent de mars à mi-avril avec comme point d’orgue en fonction du niveau des rameurs les sélections en équipe de Ligue ou de France.

Le championnat a mobilisé 1500 participants avec une répartition de 45% pour les courses individuelles et 55 % pour les « courses d’équipe »  scolaires et universitaires.

Côté individuel, souvent ne font que le déplacement ceux qui ont une chance de prétendre dans le top 10 ou les Franciliens qui jouent à domicile et envoient donc pas mal de concurrents.

Côté groupes scolaires et universitaires, les inscrits sont souvent passés par un système de qualification académique. Dans la région, le lycée du Noordover s’est qualifié et en collège c’est l’établissement Carpeaux de Valenciennes qui a pris l’avantage sur celui de Gravelines.

Dernière particularité : comme en course à pied et compte tenu que la machine à ramer « se démocratise » un peu partout, les inscrits sont de plus en plus nombreux à venir des salles de gym sans forcément être licenciés fédé aviron.

Les Championnats de France indoor à Coubertin du 7 février 2015 vécus et racontés par Frédéric Loorius.Les Championnats de France indoor à Coubertin du 7 février 2015 vécus et racontés par Frédéric Loorius.

LES PERFS DE GRAVELINES :

Gravelines Aviron s’est déplacé avec une petite délégation de 5 rameurs(es) susceptibles de rentrer dans les top ten de leurs catégories d’âge respectives.

C’est Julia VERHOEVEN qui a ouvert le bal à 8h du matin en prenant la 5ème place avec un chrono de 5mn41.9 sur la distance de 1500m. L’épreuve est nettement remportée par la Havraise Margaux BAILLEUL en 5mn19.2. Le podium était quant à lui accessible en 5mn33.1 soit à 3 secondes du meilleur chrono réalisé par la Gravelinoise en décembre dernier. Celle-ci a légitiment quelques regrets car le podium était à sa portée mais la particularité (2000 personnes dans une salle avec DJ et jeux de lumière) et la nouveauté de cette épreuve a probablement un peu inhibé la  jeune espoir du club. Ce n’est que partie remise.

Les Championnats de France indoor à Coubertin du 7 février 2015 vécus et racontés par Frédéric Loorius.

C’est ensuite moi qui enchaîne à 10h avec la course des 30-39 hommes +75kgs (les gros en fait !). L’objectif était clairement d’empocher le titre mais la présence d’anciens athlètes internationaux comme Basien RIPOLL rendait le challenge plus compliqué. Je remporte finalement la course sans être trop inquiété en 6mn09.8 sur 2000m. Soit 8 secondes d’avance sur le rameur du Mans Romain CRETIENT et 14 » sur le bordelais Bastien RIPOLL loin des meilleures performances qu’il a pu réaliser sous la barre mythique des 6mn.

A noter que le reste du groupe SH gravelinois ne s’est pas déplacé mais a néanmoins réalisé des performances intéressantes dans leur structure d’entraînement (5 chronos en – 6mn20). Bastien Quiqueret 19 ans prend en effet le « leadership physique » du groupe avec un très prometteur 6mn08.

Dans la catégorie Elite (tout âge et en particulier 19-29 ans), la région figure bien puisque le Boulonnais  Benoît BRUNET l’emporte avec le temps canon de 5mn53.1.

Les Championnats de France indoor à Coubertin du 7 février 2015 vécus et racontés par Frédéric Loorius.
Les Championnats de France indoor à Coubertin du 7 février 2015 vécus et racontés par Frédéric Loorius.

Côté gravelinois, le deuxième titre suit 1h après avec Julie SERRE qui l’emporte en 6mn58.8 sur 2kms à – 5 secondes de record de france dans la catégorie d’âge 17-18 ans. Tout comme chez les garçons, la barre des 7mn est mythique chez les filles et Julie la franchit dès l’âge de 17 ans. Avec un tel chrono, elle surclasse ces concurrentes de Dieppe et Libourne à plus de 15 secondes qui finissent dans la même seconde 7mn13. Nul doute que Julie aurait également probablement titillé un peu plus ce record si sa grande rivale, aussi bien par sa taille (1m93) que par ses qualités physiques, Adele BROSS n’avait pas déclaré forfait pour cause de grippe. Dans la même catégorie, à souligner le top ten de Lise TACCOEN qui se classe 9ème en 7mn36.2.

Les Championnats de France indoor à Coubertin du 7 février 2015 vécus et racontés par Frédéric Loorius.

Enfin, vers 12h, le clan gravelinois a failli se soulever une nouvelle fois avec Alexis FREVILLE qui en 17-18ans s’est positionné dans le trio de tête jusqu’à 800m de la ligne d’arrivée où sa tendinite contractée à l’avant bras il y a 10 jours l’a freiné dans sa quête de médaille. La victoire est empochée sans contestation par le rameur de Reims en 6mn17.6 et le jeune Alexis finit tant bien que mal son parcours à la 7ème place en 6mn39.4 à plus de 13 secondes de son chrono réalisé il y a 2 mois.

Les Championnats de France indoor à Coubertin du 7 février 2015 vécus et racontés par Frédéric Loorius.

A noter aussi un 4ème titre remporté par un club du Littoral avec le Coudekerquois Hervé THIELLIE qui gagne dans la catégorie poids léger des 50-59 ans en 6mn43.5.

 

Le club de Gravelines part satisfait de cette première échéance nationale où il remporte déjà 2 titres nationaux en début de saison de quoi créer l’émulation auprès des rameurs restés à la maison pour réaliser cette évaluation physique incontournable dans la saison d’un rameur.

Le club aura également appris 2 jours plus tôt qu’il avait été retenu par le Comité Directeur de la Fédération pour organiser le Championnat de France Elite en octobre 2016. Cette épreuve qui sera organisée sur le Stade Nautique Albert Denvers, regroupera un mois après les JO de Rio les meilleurs rameurs tricolores qui ,espérons le, reviendront les poches pleines de médailles pour la France.

Les Championnats de France indoor à Coubertin du 7 février 2015 vécus et racontés par Frédéric Loorius.
SHARE IT:

Leave a Reply

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>